En juillet, la Commission Européenne a donné son accord pour la fusion du groupe Lotos avec la société PKN Orlen

En juillet, la Commission Européenne a donné son accord pour la fusion du groupe Lotos avec la société PKN Orlen sous les conditions suivantes : la cession de 30 % des parts dans la raffinerie Lotos avec un transfert des droits de gestion (le nouveau propriétaire aura ainsi le droit à la moitié de la production du raffinerie en ce qui concerne la production de carburants, soit 30% de la capacité totale de production, ainsi que l’accès à l’infrastructure de stockage et logistique), la vente de 389 stations de détail en Pologne, soit environ 80 % du réseau Lotos (les parts communes du marché de deux sociétés vont ainsi diminuer de 5 %), la libération de la majorité des puissances réservées par Lotos dans les stocks indépendants, y compris dans le plus grand terminal polonais de carburant acheminé par la voie maritime. Le 18 août, le Trésor public (Skarb Panstwa), PKN Orlen et le Groupe Lotos ont signé l’accord sur l’achat des actions de Lotos par PKN Orlen.

Service économique régional

WIĘCEJ AKTUALNOŚCI

Share this page Share on FacebookShare on TwitterShare on Linkedin

Close

Zaloguj się do Strefy Członkowskiej!