COVID-19  •  Actus des entreprises  •  Analyses & Etudes  •  La Chambre

Situation économique actuelle en Pologne et les restrictions pour les voyageurs - économie stable et les résultats au-delà des prévisions

Les premières prévisions économiques pour la Pologne, préparées par l'Institut économique polonais au début de la pandémie, ne semblaient pas très optimistes. Ils ont prédit une baisse du PIB de 5 %, ainsi qu'une augmentation du chômage pour atteindre le taux de 10 %. Heureusement, ces scénarios noirs ne se sont pas produits, grâce, entre autres, aux versions successives du bouclier anticrise.  Selon les dernières prévisions macroéconomiques, le PIB de la Pologne à la fin de 2020 diminuera de 2 à 3 %, tandis qu'en 2021, il pourrait enregistrer un rebond de plus de 4 %.

On s'attend à ce que le niveau de chômage soit plus bas que prévu et atteigne environ 6,5 à 7%.

L'industrie ne se porte pas mal avec la crise. Selon les données de l'Office central des statistiques polonais, en septembre, la production a augmenté de près de 6% par rapport à l'année précédente, et de 15,5% par rapport au mois d'août.

Les données sur les exportations vers la zone euro sont également optimistes. À cet égard, la Pologne est déjà revenue à un niveau proche de celui de 2019. Nous sommes également le seul pays de la région à avoir enregistré une augmentation des exportations vers l'Allemagne, l'un de nos principaux partenaires commerciaux.

Malgré l'un des pourcentages les plus faibles de personnes en Europe déclarant vouloir se faire vacciner contre la COVID 19, le lancement de la campagne de vaccination réduira certainement l'incertitude des consommateurs, ce qui entraînera une augmentation de la consommation et des investissements.

La Pologne bénéficiera également du Fonds de reconstruction de l'UE, d'un montant pouvant atteindre 770 milliards de PLN (prévu pour 2021-2027).

BOUCLIER ANTI-CRISE

Le Bouclier anti-crise, c'est-à-dire un ensemble de solutions préparées par le gouvernement, est destiné à stabiliser l'économie, en protégeant l'État et les citoyens polonais de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus. On estime que la valeur du soutien offert dans le cadre du bouclier anti-crise et du bouclier financier sera de plus de 312 milliards de PLN (72 milliards d’euros) : plus de 212 milliards de PLN (50 milliards d’euros) pour protéger l'emploi et l'économie et 100 milliards de PLN (22 milliards d’euros) des fonds supplémentaires dans le cadre du bouclier financier.

Le Bouclier anti-crise couvre 5 domaines d'activité :

  • Protection de l'emploi et sécurité des travailleurs,
  • Le financement des entrepreneurs,
  • Les soins de santé,
  • Renforcer le système financier,
  • Investissements publics

LES RESTRICTIONS VISANT À PRÉVENIR LA PROPAGATION DE CORONAVIRUS

  1. A partir du 24 octobre, l’ensemble du territoire de la Pologne est classé comme zone rouge en raison du taux de reproduction du coronavirus élevé.
  2. Partout le port du masque est obligatoire de façon inconditionnelle (l’obligation de se couvrir le nez et la bouche et de garder la distanciation physique de 1,5 m).
  3. Le gouvernement polonais recommande de limiter au minimum les sorties afin de restreindre le taux de reproduction du coronavirus.
  4. Les écoles restent fermées jusqu’au 17 janvier. La décision sur le prolongement éventuel de ce disposition sera prise quelques jours avant cette date.

Informations pour les voyageurs :

Les voyageurs en provenance des États de l’Union européenne qui viennent en Pologne entre le 28 décembre 2020 et le 17 janvier 2021 par avion, train, autocar ou bus devront se soumettre à une quarantaine de 10 jours. La quarantaine reste obligatoire pour les voyageurs en provenance des pays situés hors de l’UE.

En revanche, les voyageurs en provenance des États de l’UE qui viennent en Pologne en voiture particulière (jusqu’à sept places) sont dispensés de cette obligation de quarantaine.

Cette dispense vaut aussi pour les personnes qui auront été vaccinées contre la COVID-19.

Le décret précise que les élèves, les étudiants, ainsi que certains groupes professionnels (marins, personnel aérien, militaires, corps diplomatique, personnes réalisant des déplacements dans le cadre d’activités professionnelles et quelques autres) seront également dispensés de quarantaine.

Dans le cas d’un transit sur le territoire de la Pologne par des citoyens européens ou ayant une carte de résident, il n’y aura pas d’obligation de se placer en quarantaine.

Jusqu’au 13 janvier 2021 inclus, la Pologne a interdit des vols directs vers deux pays hors l’UE, notamment le Royaume-Uni et l’Irlande du Nord.

Les chemins de fer (PKP Intercity) assurent les connexions internationales dans le cadre des frontières intérieures de l’UE. Les liaisons internationales vers Berlin, Vienne, Ostrava, Prague sont disponibles.

Le transport routier international (autocars, voitures particulières, camions) fonctionne normalement. Il n’y a pas de contrôle aux frontières.

 

Sources :

https://www.bnpparibas.pl/blog/sytuacja-ekonomiczna-w-polsce-stabilna-gospodarka-i-dobre-wyniki-w-czasie-pandemii

https://www.gov.pl/web/tarczaantykryzysowa

https://www.gov.pl/web/fundusze-regiony/szczyt-rady-europejskiej-polska-otrzyma-z-budzetu-ue-770-mld-zl

https://www.money.pl/gospodarka/budzet-ue-formalnie-przyjety-fundusz-odbudowy-blisko-wejscia-w-zycie-6587297519868704a.html

https://www.strazgraniczna.pl/pl/cudzoziemcy/covid-epidemia-koronawi/8578,Outbreak-of-coronavirus-rules-of-entry-and-stay-on-the-territory-of-the-Republic.html

PLUS D'ACTUALITES

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connectez-vous à l'Espace Membre !

Fermer

Connectez-vous à l'Espace Membre !