Bilans d’évènement  •  Evènements  •  La Chambre

Premier Forum Franco-Polonais de l'Industrie d'Avenir avec la participation des ministres : Jadwiga Emilewicz, Michał Kurtyka, Elisabeth Borne, Bruno Le Maire

Renforcer davantage les liens et la coopération en matière de commerce et d’investissement – au niveau de l’Union Européenne – en matière de marché commun, de politique industrielle et de politique de concurrence de l’UE, tels sont les objectifs du premier Forum Franco-Polonais de l'Industrie d'Avenir organisé au siège du ministère du développement. C’est le premier événement de ce type dans les relations bilatérales de ces dernières années. Au cours du Forum, des déclarations en faveur de la transition écologique et de l’économie circulaire ont été signées.

· Les objectifs du 1er Forum Franco-Polonais de l'Industrie d'Avenir : poursuite du renforcement des liens et de la coopération en matière de commerce et d’investissement

· Le premier événement de ce type dans les relations bilatérales ces dernières années.

· Signature de la déclaration sur la pureté de l’air et l’économie en circuit fermé.

 

 

Les nombreux participants du Forum 

L'objectif du forum est de donner une impulsion à la coopération économique franco-polonaise, en mettant particulièrement l'accent sur l'établissement de contacts d'affaires par les représentants de l'industrie et du secteur de l'économie verte. Les participants à l'événement sont plus de 400 entreprises polonaises et françaises, principalement du secteur industriel, de l'économie verte et de l'économie ciculaire, y compris des PME et des startups.

Les organisateurs du forum étaient : Jadwiga Emilewicz, Ministre du Développement de la République de Pologne, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances de la République Française ainsi que la Confédération Lewiatan et la Chambre de Commerce et d'Industrie France Pologne. Élisabeth Borne, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire de la République Française, et Michał Kurtyka, Ministre du Climat de la République de Pologne ont également participé au Forum.

Je suis heureuse de voir parmi nous autant de participants. Cela montre que nous sommes tous soucieux de renforcer et de développer la coopération franco-polonaise. La Pologne est le 10ème partenaire commercial de la France, nous sommes en avance sur le Japon ou la Russie à cet égard. Parallèlement à l'accélération économique observée en France, la demande de produits polonais, y compris ceux technologiquement avancés, est également en hausse - déclare le ministre du développement Jadwiga Emilewicz.  

La Pologne perçoit la coopération avec la France en termes stratégiques. Non seulement nous participons ensemble à des projets européens de plusieurs milliards de dollars dans le domaine des technologies de pointe, comme la "European Battery Alliance", mais nous partageons également l'avis sur la nécessité de réindustrialiser l'Europe et de doter l'UE des outils nécessaires dans le cadre de la politique industrielle et du droit de la concurrence.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances de la République Française souligne en revanche, que La France et la Pologne ont l'intention de redéfinir ensemble l'industrie européenne afin de garantir la souveraineté économique européenne. Des projets européens communs comme celui concernant les bateries font partie de cette stratégie. Nous voulons également actualiser les règles de concurrence pour relever les défis du XXIe siècle.

Élisabeth Borne, ministre de la Transformation écologique et solidaire de la France, rappelle que:  

Pour la première fois, le gouvernement établit un plan d'action cohérent sur une base sectorielle pour atteindre la neutralité carbone au milieu du siècle. C'est précisément cette transformation profonde que je fixe comme tâche primordiale au ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

À son tour, le ministre du climat Michał Kurtyka indique:

La mise en œuvre du "Green Deal" européen est un énorme défi pour l'ensemble de l'UE, y compris la Pologne. Pour atteindre la neutralité climatique, nous devons modifier pratiquement tous les éléments de notre mode de vie. La façon dont nous produisons de l'énergie, mais aussi la façon dont nous nous déplaçons ou nous nourrissons doivent être modifiées. L'énergie, les transports, l'industrie, l'agriculture, la gestion des déchets - ces secteurs nécessitent une transformation fondamentale. La Pologne est donc ouverte au développement d'une coopération bilatérale sur la transformation de l'énergie et au partage d'expériences dans ce domaine par les partenaires français. 

Les défis sont nombreux pour la France et la Pologne - l'un des plus importants est l'objectif ambitieux auquel nous devons travailler dans toute l'Europe : la neutralité climatique. La France a une grande expérience dans la transformation de l'énergie - elle est passée du charbon aux technologies propres - principalement le nucléaire. La Pologne pourrait bénéficier de cette expérience. Les entreprises françaises et polonaises pourraient commencer à échanger des technologies et des innovations dans ce domaine - note Maciej Witucki, président de la Confédération Lewiatan. 

Jean-François Fallacher, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie France Pologne (CCIFP) a conclut:

La coopération économique franco-polonaise se développe depuis plus de 30 ans, à laquelle les entreprises françaises et polonaises appartenant à la CCIFP ont largement contribué. Chacune des près de 1100 entreprises françaises présentes en Pologne est fortement ancrée dans la réalité économique polonaise, créant un réseau de connexions avec les fournisseurs, les clients, les partenaires locaux. Au cours des dix dernières années, les entreprises à capitaux français ont réinvesti une partie importante de leurs bénéfices en Pologne pour un montant total dépassant 25 milliards de PLN. C'est une preuve évidente de l'engagement fort en faveur du développement de l'économie polonaise et de la stratégie de développement à long terme des entreprises. Comme le Forum l'a montré, il existe d'autres possibilités d'améliorer encore la coopération franco-polonaise, dans le contexte de la numérisation progressive, du développement technologique et du changement climatique..


Les défis pour l'industrie européenne - une Europe Compétitive et Verte

"Les défis pour l’industrie européenne. Le développement de chaînes de valeurs à l’ère de l’automatisation, de la numérisation et de la mondialisation". - était le premier sujet de la table ronde avec la participation de représentants des entreprises polonaises et françaises.

Les ministres Élisabeth Borne et Michał Kurtyka ont participé au deuxième débat intitulé :"Une Europe verte et compétitive, comment l’atteindre ? Les industries françaises et polonaises face à l’Accord vert européen".

Lors des discussions avec les représentants de l'administration polonaise et française, la voix des entreprises a été représentée par des sociétés telles que:

· Wielton S.A,

·Ekoenergetyka,

·Air Liquide,

·Dalkia. 

Le forum est également l'occasion de présenter les entreprises polonaises et françaises opérant dans ce domaine - entre autres Grupa Azoty, Fintech Pologne, Remontowa Shipbuilding ou Naval Group, Thales Polska et Hesus. L'événement ne pouvait pas manquer la participation de sociétés telles qu'Izodom 2000 Polska, lauréates du programme Green Evo - Accélérateur de technologies vertes, géré par le ministère du climat.

 

Déclaration commune sur l’air pur

Le Forum est également devenu un lieu de signature d'une déclaration entre l'administration polonaise et Orange Polska, en soutien au programme Clean Air. Les signataires de la déclaration sur la coopération pour une transformation verte et des solutions numériques pour le climat et l'air pur sont :

- Le Ministre du développement,

- Le Président du Fonds National pour la Protection de l'Environnement et la Gestion de l'Eau,

- Orange Polska S.A.

En signant le document, il sera possible de lancer un projet pilote de surveillance de la qualité de l'air dans les écoles. L'opérateur fournira aux participants du projet des systèmes basés sur la plateforme de gestion de services Smart City : des capteurs de qualité de l'air et des logiciels de surveillance de la qualité de l'air à l'intérieur et à l'extérieur de l'école. En outre, la Fondation Orange inclura dans ses programmes les questions liées à l'éducation à l'environnement. L'opérateur soutiendra la transformation verte en Pologne et le programme "Air pur" également par le développement de solutions numériques intelligentes. 

 

Mémorandum de coopération entre le groupe Azoty et Air Liquide

L'accord de coopération entre le groupe Azoty et Air Liquide concerne la production de biométhane et l'utilisation des gaz de production. L'objectif de la coopération est de développer des projets qui soutiennent une économie circulaire en mettant en œuvre des solutions pour réduire l'impact environnemental de la production.

L'accord prévoit une coopération sur un projet pilote visant à produire du biométhane à partir de déchets agricoles, à optimiser l'utilisation des déchets et des gaz de post-absorption des installations industrielles de Grupa Azoty afin de réduire les émissions directes, à optimiser la gestion de l'hydrogène et du dioxyde de carbone, et à évaluer la possibilité d'utiliser les technologies de capture du CO2 d'Air Liquide..

 

Relations économiques franco-polonaises

La France est un partenaire économique important pour la Pologne. Elle est notre 6ème partenaire en termes de chiffre d'affaires commercial et 4ème en termes d'exportation polonaise. Les échanges commerciaux bilatéraux augmentent d'année en année, et en 2018, ils ont atteint un niveau record de près de 21 milliards d'euros. Depuis notre adhésion à l'UE, les exportations polonaises vers la France ont augmenté de 346 %, et au cours des dix dernières années de plus de 70 %, et le chiffre d'affaires commercial de près de 50 %.

La Pologne est un important partenaire commercial de la France et figure parmi les dix principaux destinataires des marchandises françaises. Depuis des années, nous enregistrons une balance commerciale positive dans nos échanges avec la France. Pendant 11 mois en 2019, nos exportations vers la France ont atteint la valeur de près de 13 milliards d'euros. Les importations polonaises en provenance de France sont également en constante augmentation, et en 2018, elles ont augmenté de près de 5 %, atteignant un niveau record de près de 8,4 milliards.

Les entrepreneurs français apprécient également la Pologne comme un bon endroit pour investir. La France est le quatrième investisseur dans notre pays (fin 2018, elle a investi 18,121 milliards d'euros). Et le troisième plus gros investisseur, si l'on tient compte du pays où est basée la société mère du groupe de capitaux. Fin 2017, près de 1100 sociétés à capitaux français opéraient sur le marché polonais. Les investissements français en Pologne se situent principalement dans la transformation industrielle (19,1%), le commerce et la réparation de véhicules automobiles (10,1%) et le secteur de l'énergie (7,5%). Elles sont principalement situées dans les voïvodies de Mazowieckie (78,7 %), de Grande-Pologne (4,7 %) et de Dolnośląskie (4 %). D'autre part, les entreprises polonaises investissent sur le marché français principalement dans le secteur automobile, la production industrielle, la construction et les services d'information. 

 

 

auteur : Ministère du développement

Liens utiles

Discussions sur la coopération économique franco-polonaise avec M. le Ministre Bruno Le Maire

PLUS D'ACTUALITES

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Toutes les actus COVID19

Fermer

Toutes les actus COVID19