Actus des entreprises  •  Analyses & Etudes

Malgré un rythme d’inflation qui continue d’accélérer (+4,7% en mai en g.a.), la Banque centrale réaffirme qu’il ne devrait pas y avoir de baisse des taux avant 2022

Les prix des biens ont augmenté de 4,1% sur un an tandis que ceux des services ont progressé de 6,8%. Le niveau général des prix a été fortement impacté par la hausse des prix dans la communication (+6,6%), le logement et l’électricité (+6%), ainsi que le divertissement et la culture (+5,7%). Selon le conseil monétaire, le taux d’inflation devrait continuer à excéder la cible d’inflation au cours des mois à venir. Le gouverneur de la Banque centrale attribue cette hausse à des facteurs externes.

Service économique régional

PLUS D'ACTUALITES

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Connectez-vous à l'Espace Membre !

Fermer

Connectez-vous à l'Espace Membre !