Le Congrès américain a adopté la loi sur le budget de défense des Etats Unis 2020, qui prévoit des sanctions pour les entreprises et les personnes qui construisent le gazoduc Nord Stream 2

La loi a été signée par le président Donald Trump. Les sanctions, qui incluent le gel de fonds et l’annulation de visas américains sont déjà entrées en vigueur. La société suisse Allseas, qui posait le gazoduc au fond de la mer baltique a arrêté les travaux. Les medias allemands admettent qu’en résultat des sanctions américaines, les travaux se prolongeront au minimum jusqu’à la fin 2020.

La présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, ainsi que le gouvernement allemand et les représentants du business, ont critiqué les sanctions. Ursula Von der Leyen a admis que même si Nord Stream 2 avait en partie une dimension politique, l’Union Européenne était contre toute sanction envers les sociétés européennes qui agissaient conformément à la loi. Heiko Maas, ministre allemand des affaires étrangères a déclaré que la construction du gazoduc d’une valeur de plus de 10 Md USD est une affaire interne de l’Union Européenne. Vladimir Poutine a annoncé que la Russie avait un navire qui pouvait terminer de poser le gazoduc Nord Stream 2 avec quelques mois de retard. Kommersant a informé que la Russie pouvait utiliser le bateau Akadiemik Czerskij appartenant à Gazprom. Selon Dziennik Gazeta Prawna, il s'agirait seulement d'une réponse tactique de la Russie. ‘Akadiemik Czerskij’ est beaucoup plus petit que le "Pioneering Spirit" employé par Allseas (le plus grand bateau de ce type au monde et d'une capacité brute 15 fois plus élevée que l’Akadiemik Czerskij). Les dimensions beaucoup plus petites du bateau russe le rendent plus dépendant de conditions atmosphériques. Les experts discutent également si la modernisation du bateau menée actuellement par Gazprom, permettra de terminer la pose de Nord Stream 2. Selon les informations transmises par Nord Stream 2 en début décembre, à l’heure actuelle environ 90% de l’installation est achevée, soit 2100 km de tubes (2 droites parallèles). Il resterait 300 km de tube à installer.

Service Economique Régional

PLUS D'ACTUALITES

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

Toutes les actus COVID19

Fermer

Toutes les actus COVID19