Actus des entreprises

Plan National pour l’Energie et le Climat pour la période 2021-2030

Le Ministère de l’énergie a présenté en janvier le projet de « Plan National pour l’Energie et le Climat pour la période 2021-2030 ». Le document est homogène avec la PEP2040. Il présente les objectifs, les politiques et les actions envisagées se rapportant à cinq volets de l’union énergétique : sécurité énergétique, marché intérieur de l’énergie, efficacité énergétique, réduction de l’émissivité et la recherche, les innovations et la compétitivité.

Le Plan prévoit que le charbon restera la principale source de production d’électricité avec la part de 60% en 2030. La part des ENR dans la production électrique s’élèvera à 27% (14% actuellement) et à 21% dans la consommation finale de l’énergie. Le développement de la production basée sur le gaz servira de source de réserve pour les ENR. Les investissements dans les nouveaux blocs à charbon après 2025 ne concerneront que la cogénération ou les technologies assurant l’émission au niveau de 450 kg/CO2/MWh. La réduction des émissions des GES dans les secteurs non ETS devrait s’élever à 7% en 2030 par rapport à 2005. Le développement de l’électromobilité, ainsi que la promotion des carburants alternatifs (GNL, CNG, hydrogène) soutiendront cette réduction. La Pologne déclare que d’ici 2030 l’amélioration de l’efficacité énergétique atteindra 23% par rapport à la consommation de l’énergie primaire, notamment grâce à la thermo-modernisation et le développement de systèmes de chauffage écologiques et efficaces. Dans le document il est aussi prévu que la Pologne sera jusqu’à 2023 importateur net d’électricité et que les parcs éoliens off-shore disposeront d’une puissance de 5 GW en 2030. Fin juin, la Commission européenne a émis plusieurs recommandations au sujet de ce projet et le Ministre de l’énergie déclare certaines recommandations seront prise en compte. Des groupes de spécialistes travaillent sur l’analyse de ces recommandations. Il y est notamment question d’augmenter l’objectif déclaré (21%) de la part des ENR dans la consommation finale de l’énergie en 2030 au niveau de 25% et de faire des efforts pour atteindre 15% des ENR dans la consommation finale de l’énergie finale en 2020, comme prévu initialement. Les Plans Nationaux pour l’Energie et le Climat, une fois amendés, devraient être transmis à Bruxelles au plus tard le 31 décembre de cette année.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin