Analyses & Etudes

Le Conseil de la Politique monétaire (RPP) donne un avis globalement favorable sur le projet de loi de finances 2020

Jugeant réaliste les prévisions de croissance pour 2020 (3,7%) et d'inflation (2,5%) le RPP indique que l'inflation pourra au cours du premier semestre 2020 se situer "temporairement" à un niveau supérieur à celui estimé par le gouvernement.

Concernant la situation des finances publiques, le RPP indique qu'après un très bon exercice 2018, marqué par un déficit public exceptionnellement faible (-0,4% du PIB), le déficit en 2019 devrait augmenter tout en demeurant à un niveau inférieur à celui indiqué dans la mise à jour du programme de convergence (-1,7% du PIB), au regard des bonnes rentrées fiscales au premier semestre 2019 (recettes provenant de l'impôt sur les sociétés +18,8% en g.a., recettes provenant de l'impôt sur le revenu +11,4%, cotisations pour la Sécurité sociale +9%). En 2020, le déficit public devrait à nouveau diminuer pour s’établir à -0,3% du PIB. Concernant la dette publique, le RPP juge plausible le scénario de la baisse prévue par le gouvernement (45,6% du PIB en 2018, 44,9% en 2019, 43,5% en 2020). Les besoins nets de refinancement de la dette sont prévus en 2020 à 19,4 milliards PLN (4,5 milliards d’euros), soit 0,8% du PIB alors que les besoins bruts sont prévus à 137,4 milliards PLN (32,1 milliards d’euros), soit 5,8% du PIB.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin